Wild - Cheryl Strayed


Titre V.O.: Wild
Editeur: Arthaud
Année d'édition V.O.: 2012
Genre: Autobiographique
474 pages

Quatrième de couverture:
Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit des'en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le Chemin des crêtes du Pacifique, un parcours abrupt et sauvage de l'Ouest américain. Au fil de cette longue route, elle va surmonter douleurs et fatigue pour renouer avec elle-même et finalement trouver sa voie.
Franche, dynamique et un brin déjantée, Cheryl Strayed nous entraîne grâce à ce récit humain et bouleversant sur les chemin d'une renaissance.

Ma chronique:
   La première fois que j'ai entendu parler de ce livre, c'est quand Margaud l'a chroniqué il y a déjà quelques mois. Dès le départ il m'avait fait de l’œil, et je l'avais mis dans ma wish-list. Et puis le temps est passé un peu, et avec le film qui est sorti tout le monde a commencé à en parler, de plus en plus... ce qui m'a laissé un peu perplexe, en mode "marre-de-lire-des-best-sellers-je-veux-du-nouveau!-du-vrai!". Et puis un jour je l'ai emprunté à la bibliothèque.
   Dès les premières pages j'ai accroché et je suis partie sur le PCT, mais en mode tranquille. Le PCT, c'est le Pacific Crest Trail: une randonnée qui longe la côte ouest des Etats-Unis, partant du Mexique pour rejoindre le Canada. J'aime bien les randonnées, j'en ai très peu fais mais je m'y remet gentiment cette année. Mais je n'ai pas la sensation qu'il faille être randonneur pour comprendre, ou au moins apprécier ce récit.
   En temps normal, je ne lis pas trop ce genre de livre... je trouve ça assez vite chiant, on ressent trop l'égo de l'auteur (et il en faut pour écrire sa propre histoire). Mais ici, on a un récit bourré d'humour et surtout d'autodérision. Cheryl a pleinement conscience qu'elle n'a strictement aucune expérience dans le domaine et prend le recul nécessaire pour se moquer d'elle même à chaque étape, tout en prenant également conscience au fur et à mesure de son voyage qu'elle devient plus forte et coriace à chaque étape.
   Cette randonnée est un voyage en son for intérieur. Le récit oscille entre son présent sur le PCT et son passé. Elle nous raconte habilement comment elle en est arrivé là, les flashbacks ne sont pas apportés d'une manière brutale, généralement amenés avec une anecdote en rapport avec ce qui lui arrive sur le chemin).

   C'est un récit qui nous donne envie de voyager, et notamment de randonner. De partir sur un coup de tête et de prendre à notre tour un recul sur ce qu'on est et devient. En faisant ce genre de voyage, on doit tellement avancer. C'est comme si l'on mettait un pied devant l'autre au quotidien, péniblement, et d'un coup on se met à trottiner jusqu'à courir et s'arrêter à bout de souffle, mais heureux d'en arriver là. Regarder derrière soi et rire un bon coup. Puis avancer de nouveau, un pied devant l'autre, mais en sachant que cette fois ci et les pas comptent et ne sont pas vain. On sait pourquoi on les fait. Et ce même si on ne sait pas où l'on va, ça n'a aucune importance puisque l'on sait d'où on vient.

   En bref, c'est un livre que j'ai vraiment apprécié. Il m'a fait rire, pleurer et réfléchir. C'est certainement ma claque de 2015 ce petit bijou :)

Logo Livraddict

Je vous le recommande chaudement, que vous aimiez la rando ou non. C'est loin d'être un livre réservé à ce genre de public. Lisez le !

A bientôt, bonne lecture !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

N'hésites pas à publier un commentaire, je ne les modère que pour être sûre qu'il me passera sous les yeux. ;-)